De battre mon Coeur s’est arrêté, trop intense « la Chamade », au chapitre XXV,

« D’après le Littré, c’était un roulement joue par les tambours pour annoncer la défaite,dit un érudit. »

p. 110

« Elle entendait son Coeur battre très fort, aussi fort que le sien.

« _ Ton Coeur bat très fort, dit-elle. C’est la fatigue ?

_Non, dit Antoine , c’est la chamade.

_Qu’est-ce que c’est exactement que la chamade?

_Tu regarderas dans le dictionnaire. Je n’ai pas le temps de t’expliquer maintenant. »

p. 136

« Elle attendait, elle attendait que son Coeur reparte, que le jour éclate, que n’importe quoi, un coup de téléphone, une bombe atomique, un hurlement dans la rue vienne couvrir son propre cri muet. Mais rien n ‘arrivait et les oiseaux continuaient de piailler dehors et c’était odieux, cette frénésie, ce désordre. »

Roman bercé au rythme de trois saisons,

 

Résultat de recherche d'images pour "SAGAN chamade"

 

« le printemps », royal, pour éclore les bourgeons, 153 pages,

« l’été » fébrile, épanouissement insouciant, le temps d’un chapitre, fulgurant,

enfin « l’automne », prévisible désuétude , échos au « Soleil si doux au déclin de l’automne » in Adieux à la campagne, Berang.

 Quand Sagan présente Chamade, archive INA…

M.G

Publicités