Recherche

Lectures indélébiles Ecritures vagabondes

Journal de bord des lectures, critiques et moments d'écritures

Catégorie

Esthétique

Colorimétrie/ variations.

Les gris de jours…

 

Les grisées…

Les tombées crépusculaires..

M.G

Article mis en avant

Colorimétrie/clichés

Un documentaire sur Monet me revient sans cesse en tête et depuis,

je comprends mieux son obsession de la lumière et de certaines teintes bleutées, bleuâtres…shades of blue…Aaron

« Les mots se détachent du ciel bleu. Ils descendent lentement sur la page. Ils disent la légèreté, l’ardeur et le jeu. Ils disent l’amour unique, l’amour terrestre. C’est un amour qui contient Dieu, les anges et la nature immense. Il est infime, minuscule. Il tient dans la gorge d’un moineau. Il dort dans le cœur d’un homme simple. Il s’enflamme dans l’air pur. Il est comme l’air qui manque, il est comme l’air qui surabonde. « 

La part manquante Christian Bobin.

Je ne peux m’empêcher depuis quelques mois de prendre quelques clichés fugitifs, comme des moments volés, arrachés, captés, et je dois dire que le téléphone rend bien justice…

De jolis coins dans le département..ici ..de mémoire,

le dimanche 26/03/17, Lac de Mesnil-st Père,

WP_20170326_018

 

Quelques minutes plus tard…

WP_20170326_020

« La légèreté, elle est partout, dans l’insolente fraîcheur des pluies d’été, sur les ailes d’un livre abandonné au bas d’un lit, dans la rumeur des cloches d’un monastère à l’heure des offices, une rumeur enfantine et vibrante, dans un prénom mille et mille fois murmuré comme on mâche un brin d’herbe, dans la fée d’une lumière au détour d’un virage sur les routes serpentines du Jura, dans la pauvreté tâtonnante des sonates de Schubert, dans la cérémonie de fermer lentement les volets le soir, dans une fine touche de bleu, bleu pale, bleu-violet,(…) »

La Folle allure Christian Bobin

M.G

 

 

Article mis en avant

Colorimétrie suite……

 

Des clichés quelque peu givrés…

nuances de gris, blanc…les paysages semblent davantage figés…comme irréels…

.wp_20170101_034

 

Alors poursuite..pour le plaisir du vocabulaire…

Les teintes de gris

Ardoise, taupe, perle, fer, étain, mastic, plomb, souris, vert de gris, argent, anthracite …

teintes de gris Ardoise, taupe, perle, fer, étain, mastic, plomb, souris, vert de gris, argent, anthracite

M.G

Article mis en avant

Colorimétrie suite…clichés/ nuances

 

Plus sombres,

tombée des nuits et flous…artistiques…wp_20161201_003wp_20161201_004wp_20161201_006

toutes les teintes de marron Grège, châtaigne, café, cannelle, sépia, bistre, fauve, rouille, tommette, brique, bitume, citrouille

teintes de rougeVermillon, tomate, sang, écarlate, cardinal, rubis, grenat, bordeaux, coquelicot, carminToujours plus de tonalités….M.G.

Cinéma, et arts: animations

Jolie réussite…

Quand l’animation sublime les oeuvres d’art, et ces couleurs…

rendre vivant

 

M.G

Petit hymne à cet objet du quotidien qui trouve grâce à mes yeux…et de saison, non?

Le parapluie, pépin,pébroque, riflard, abrège et protège notre peau des gouttelettes de pluie qui pourraient effleurer, de trombes intempestives pour peu que le vent ne fasse un allié de choix..

Digne héritier d’une symbolique religieuse, royale, il nous rapproche de la vôute céleste..à portée de doigts pour le pharaon égyptien, royal ..

 

Résultat de recherche d'images pour "art PARAPLUIE"

Source http://www.universalis.fr/encyclopedie/parapluie-histoire-de-la-mode/

C’est en 1622, dans les farces de Tabarin, qu’apparaît le mot parapluie, mais jusqu’à la fin du xviiie siècle les termes parasol et parapluie sont utilisés indifféremment l’un pour l’autre : parasol de toile cirée (donc contre la pluie) dans l’Inventaire du mobilier de la Couronne, 1673 ; parasol-parapluie de Jean Marius (1710) ; pour les dictionnaires de Richelet (1680) et de Trévoux (1771), le parasol « sert à se défendre du soleil et de la pluie », et le parapluie « sans sens bien défini, c’est tout au plus un parasol « .

Le parapluie et le cinéma :mythique !

https://youtu.be/U5GKrmtCAgo?t=8

Ah Pierre Richard ! que de rires et de maladresses..

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

A l’accessoire indispensable, lumière sur…

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

Peinture :Les Parapluies, Auguste Renoir

Afficher l'image d'origine

Avec Magritte et les vacances de Hegel,1958

Ainsi, un parapluie et un verre d’eau s’approchent, se touchent, dialoguent. Ce tableau s’intitule Les vacances de Hegel (1958). Hegel n’est pas, à ce moment, présent dans sa bibliothèque, dans un amphithéâtre ou à son bureau ; il s’agit plutôt de vacances, de détente, de loisir. Il se promène probablement sous le ciel, dans la nature. Hegel peut à la fois boire l’eau d’un verre et écarter l’eau de pluie. Le parapluie pourrait protéger l’extérieur du philosophe ; le verre pourrait arroser l’intérieur du corps. Selon Hegel, la dialectique est « la marche de la pensée qui reconnaît l’inséparabilité des contradictoires (thèse et antithèse) ». Et la pensée circule par des thèses, des antithèses, des synthèses successives…

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous le parapluie, Farel.

Résultat de recherche d'images pour "parapluie peinture"

 

Aquarelle, 2014, Lana Moes

 

 Parapluie rouge, JP Douchez,  huile  sur toile Parapluie rouge JP DOUCHEZ tableau Peinture originale huile sur toile au couteau

au couteau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le parapluie

devient oeuvre d’art, source d’inspiration, suspend ton envol

 

 

 

 

 

 

 

Des originaux aux extravagants…

Les masculins..

Résultat de recherche d'images pour "parapluie originaux"

Résultat de recherche d'images pour "parapluie originaux"

 

 

 

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQE-e8HDwCE0w9VCQj-wUB-3I8Q_iR388WI0GyA_FhXksvMkylwTg

 

Les féminins, tout en douceur, pour s’abriter, le refuge..

.M.G

Résultat de recherche d'images pour "parapluie peinture"

Résultat de recherche d'images pour "art PARAPLUIE"

Résultat de recherche d'images pour "art PARAPLUIE"

Suite clichés lumière

wp_20161104_001wp_20161117_001wp_20161108_003wp_20161108_001

Essaiswp_20161104_002 sur le vif, multiples

nuances du nuageux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer les nuances, vocabulaire référentiel teintes

Les teintes de gris

Ardoise, taupe, perle, fer, étain, mastic, plomb, souris, vert de gris, argent, anthracite …

teintes de gris Ardoise, taupe, perle, fer, étain, mastic, plomb, souris, vert de gris, argent, anthracite

  M.G

 

 

 

Vocabulaire colorimétrie

Appelons un chat…un chat…

Questions de couleurs, de teintes  et de tonalités, variations de vocabulaire et ajustements, vous avez dit bleu ?  vert? plus poétique résonne le bleu canard, pétrole, pervenche ou minéral qui jouxtent parfois le céladon, viride et vert-de -gris…nuances, nuances quand tu nous tiens!

Afficher l'image d'origine

Vue aérienne…ciel

dsc04719

 

Toujours envie de capter la lumière, furtive…les pales endormies

 

wp_20160915_002

wp_20160915_001

 

wp_20160915_003

 

photographe mariage la reunion

 

Autre capture, surprenante,

et là on est servi  côté nuances…presque irréelle cette photographie…

dsc04943

Sans compter les adjectifs que l’on peut y joindre : clair, pâle, profond, sombre…les référents : vert émeraude, rouge coquelicot ou sang, rubis, gris perle, ceux attachés à des noms propres :bleu de Sèvres, bleu de Chartres, bleu de Delft,bleu de Chine, de Prusse, rose Bengale..et j’en passe,

alors, pourquoi se priver…

M.G

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :