La valse des saisons Vivaldi, extraits des 4 saisons m’entraîne à redécouvrir avec plaisir le jardin et à m’extasier devant ses petites merveilles, si le printemps et les premiers bourgeons inaugurent les premières joies, je guette les moindres transformations, les délicates fleurs des pêchers de vigne et des pruniers, le cognassier  ravissant, l’automne quant à lui, peut s’enorgueillir de réchauffer le paysage de ses reflets chamoisés et carmin.

Je relève  tout précieusement les fuchsias et leurs paresseuses clochettes, le pied de sauge bicolore qui s’épanouit délivrant sa jolie note florale à la moindre brise, et je profite des traditionnels géraniums qui ornent les flancs de la longère.( Je dois avouer une première aversion envers les géraniums que j’ai dépassé, la culture est simple, même pour un débutant, les coloris variés, simples ou doubles, ils ont surtout l’avantage de fleurir plusieurs mois et ils sont très gourmands, je les arrose généreusement de marc de café, et ils me le rendent bien.)

dsc04725
Sauge bicolore

 

Le genre Sauge (de la famille des Lamiacées, dite aussi Labiées) compte de multiples espèces herbacées ou arbustives dont la Sauge officinale (Salvia officinale L.) et la Sauge sauvage (Salvia pratensis L.)

Certaines d’entre elles sont de petits arbrisseaux qui sont très prisés des horticulteurs. Il s’agit par exemple de la Sauge à petites feuilles (Salvia microphylla Kunth.) appelée aussi Sauge de Graham.

C’est un petit arbrisseau à fleurs rouges très abondantes. Elle devient très ravissante comme la variété « hotlips », ou sauge bicolore qui est très appréciée.(en fait, fleurs blanches, rouges et blanche-rouge sur le même port, c’est sublime),qui égayent des tiges souples mais de bois si j’ose dire et qui se multiplie bien.

 

dsc04727
Géraniums dopés à la caféine

J’apprécie tout particulièrement ce livre de jardin et de petite botanique que je ne me lasse pas de regarder d’autant plus qu’il s’organise lui-même au fil des saisons.

Afficher l'image d'origine

 

Quelques extraits :  des cyclamens d’abord, plaisir des yeux…

Ce que j’aime :  le style,  journal de bord précisément, avec lequel on peut choisir sa saison, on trouve de jolis clichés, des conseils qui restent accessibles et sans trop de jargon technique qui rendent le jardinage plus que plaisant et distrayant.

M.G

Publicités