On sent la professionnelle et la psychologue clinicienne derrière l’écrivaine, sans le jargon technique de la psychanalyse et un récit, qui pourrait être un récit de vie, tout en douceur.

Iris, la trentaine et son quotidien bien rôdé à la banque souffre d’un manque, elle, qui a renoncé à ses rêves de jeunesse et à sa passion pour la couture a vu ses projets contrariés par ses parents qui n’ont jamais cru et encouragé sa vocation, aussi est-elle terriblement blessée quand elle apprend par hasard qu’elle avait été acceptée dans une école de couture et que ses parents ont choisi à sa place.S’offre alors pour elle une chance de réaliser son rêve mais est-elle prête? Cette réorientation professionnelle chamboule sa vie bien réglée et l’entraîne dans un milieu plus mondain, univers de luxe, dont elle ne maîtrise pas nécessairement tous les codes (servitude ou docilité,complaisance ?) Des personnages haut en couleur avec Marthe aux faux airs de Coco Chanel se côtoient et rendent le récit assez crédible, pour ceux et celles qui aiment les linéaires d’étoffes, le tac-tac régulier de la Singer et qui se sont imaginés artistes, créateurs ou stylistes dans le grenier et qui convoitent un passage à l’Atelier.

M.G

Afficher l'image d'origine

Publicités