Gilles voulait briser cette chape de plomb qui s’était immiscée sournoisement là.

Il redoutait sa robustesse, et se disait que peut-être à la dérobade, il pourrait…Il glisserait ce mot qui ferait tout fondre. Après tout, il l’avait bien cherché, il lui avait dit, à Elle, presque hurlé, à Elle, et aux murmures d’antan. Il avait redouté ce basculement, l’effondrement des tours, celles qu’il avait mis tant de temps à ériger, de mains de maître.

La peur connaît ce moment fatidique, celui de la déformation des prismes de l’objectivation, celui où le pouls transpire jusqu’à s’éclater les tympans, de irrespirable ou de la suffocation.Les côtes semblent s’enfoncer dans la chair, la cage thoracique marquée par l’oppression soudaine et incompressible, la gorge se rétrécir, s’assécher… désertique.

Presque… un regret… de ceux qu’on appelle de manière incantatoire et si…et si..et si.. et si.

Carrie s’était frayée un chemin, de ceux qu’elle trouvait rare, inestimable, tout doux, sans même s’en apercevoir, de la compréhension. Plutôt que de saper les fondations, elle préférait en consolider d’autres, c’est une chose que de vouloir poursuivre, mais on n’accroche pas le fuyant, il s’échappe, il s’engouffre et se dérobe, alors, c’est l’emmurement.

Elle avait minutieusement pensé son projet : sur fond  de parc bucolique, une belle après-midi où l’été indien vous gâte exagérément de ses couleurs automnales, elle se laisserait glisser  des berges, vue sur le lac, comme enivrée et happée, juste le temps d’une… é-chappe.

Fin.

Plus de plomb pour Gilles…Une stèle  marbrée, et plus rien ne pouvait la fissurer, l’effriter d’autre que les larmes, les mots restaient comme suspendus..

immobiles…

et si…et si.

M.G

 

Publicités