Sillage,

une saga hybride française entre science-fiction et héroic-fantasy qui en rappelle d’autres..Inconditionnelle de Stars wars (bien que relativement déçue par le dernier opus, bien trop commercial et grossier à mon goût) et avec quelques souvenirs de Star trek, je trouve des réminiscences.

Jean-David Morvan en est le scénariste et Philippe Buchet le dessinateur et coloriste de cet univers familier : conquête du cyber-espace, bestiaire extra-terrestre et une sensuelle héroine aux allures guerrières, Navis, qui inspire même 3 séries dérivées.

Parlons d’elle, justement, Navis est une représentante unique en son espèce, elle est de la » race humaine ».Elle vivait isolée sur une planète sauvage (mythe de l’enfant sauvage) avec pour seule compagnie Houyo, de la famille des Tigrours, une belle bête qui l’a élevée (genre louve version tigre/Romulus/Rémus), ce qui lui a permis survivre en territoire hostile et de parfaire ses aptitudes de guerrière..un brin Amazone..Elle menait une existence simple, quasi-préhistorique (pêche, chasse, siestes et jeux avec son animal de compagnie) jusqu’à ce qu’un vaisseau explorateur débarque.

 

Résultat de recherche d'images pour "sillage navis"

 

 

Celui-ci recherche de nouvelles extensions mais se doit de préserver « les espèces en voie de disparition », Navis ne leur facilite pas la tâche, elle résiste, rebelle dans l’âme,  elle est la seule de son espèce, une rarissime !

Pour elle, c’est un choc des cultures, une rencontre du 3ème type, si l’on peut dire, elle appréhende l’immensité de l’univers qu’elle croyait réduit à son petit monde.

Ce vaisseau n’est en fait qu’un des milliers de ceux qui forment le convoi de Sillage. Celui-ci est commandé par le navire amiral de la Constituante, une instance politique de type parlementaire (Allez, faites un effort, ça ne vous dit rien?), qui regroupe toutes les espèces et  cherche de nouveaux territoires et peuples à intégrer.

L’examen de Navis sous toutes les coutures par les Sillagiens, va révéler une aptitude extraordinaire, elle n’est pas douée d’aptitudes extra-sensorielles et notamment de télépathie, elle est donc « incorruptible » et « imprévisible » ce qui est loin d’être le cas des Sillagiens. Pour s’intégrer à la société sillagienne et rembourser ses dettes incommensurables, elle devient un agent secret hors-pair, à une exception, elle est bien trop curieuse et « humaine », ce qui la rend dangereuse,« Poukram! » elle mène donc diverses missions pour la Constituante, mais son regard va peu à peu s’obscurcir face à la corruption .

Résultat de recherche d'images pour "sillage navis"

Ajouter à cela, la recherche de ses origines, de son héritage qui pèse sur son moral, heureusement, elle lie des amitiés avec Snivel, son robot protecteur et Bobo, le gentil migreur. Un personnage inquiétant rôde, c’est le Consul » Enshu Atsukau », fasciné et troublé par Navis, il devient le « collectionneur », parfois maladroit, dangereux et protecteur fou/secret de Navis.

 

 

Afficher l'image d'origine

Dérivée : enfance de Navis

Résultat de recherche d'images pour "sillage navis"

Publicités